mardi

Femme/homme, le vrai-faux de nos différences.



Que nous sommes loin du cliché Homme martien, femme Vénusienne !

Sommes-nous si différents que cela ?
Vaste polémique que la science a récemment mis à mal.

Mon expérience professionnelle me faisait douter de ses soi-disant différences ? 

Mais voila, les vieux clichés perdurent alourdis par des siècles de domination masculine et la croyance populaire encoda ces différences comme innées.

"Un homme c'est ceci, la femme au contraire c'est bien plus ou bien moins cela..."

Et c'est ainsi que l'histoire s'écrit, véhiculant de fausses idées sur la femme et  l'homme.
  • l'homme c'est fort, il assume la famille, il est responsable, il ne pleure jamais, il est fort etc... L'homme c'est l'extérieur
  • la femme c'est la tendresse, l'émotion, l'attention, etc...La femme c'est l'intérieur.
C'est oublier qu'à certaines époques et dans certaines cultures  la femme  bénéficia de droits, d'indépendance, voir d'une liberté totale dans certaines ethnies.

Ces propos me plongent dans le passé lointain où l'homme  était chasseur et la femme cueillait...
Mais rien ne le prouve...


Comme les stéréotypes ont la vie dure, je profite des vacances, 
que je vous souhaite ensoleillée et zen, 
pour faire un point sur les différences Femme/Homme.

                   Un vrai-faux conforté par les dernières découvertes scientifiques.

L'homme, le masculin a des émotions, bien que certaines femmes en doute,ils vibrent comme nous et vivent aussi mal que nous une rupture, un décès...selon l'éducation il l'exprime plus ou moins.
La femme peut être d'une insensibilité redoutable, inhibant, autant qu'un homme ses émotions etc...etc...

Un être humain vibre sur une palette infinie de nuances quel que soit son sexe.

Je l'écris encore une fois, nos différences relèvent de la personnalité, du caractère.
Les variations de comportement sont communes au féminin et au masculin.


Il y a des profils de femmes et non une femme type, idem pour les hommes.

La biologie nous apprend que l'homme n'est pas plus doué pour les mathématiques et qu'il n'a pas, plus que nous, le sens de l'orientation.
Elle nous dit également que :
Le sens de l'abstraction, concevoir un projet par exemple, dépend de l'intelligence et non du sexe.
La communication : parler de tout et rien n'est pas que féminin.
Un homme n'est pas plus pragmatique que la femme.

Nos différences sont éducatives, environnementales et culturelles.


Une fille n'est pas élevée comme un garçon qui, sera souvent dispensé par la mère de faire la vaisselle, le ménage etc... et cela perdure encore.

La religion, durant des siècles, les hommes donc, considéra la femme comme inférieure, non reconnue comme un individu à part entière...
Pouvoir, domination ont toujours maintenu une partie d'une population sous le joug.
N'est-ce pas ainsi que le contrôle de l'autre s'établit ?
Pour être au firmament et "imposer" sa loi il importe que l'autre soit dévalorisé, rabaissé.

Ce jeu persiste  partout, ici, ailleurs ...

Homme/femme sont donc égaux intellectuellement.
Le poids éducatif façonne l'enfant et l'adulte qui tout au long se sa vie doit grandir encore et encore.
Apprendre me semble le plus beau défi de l'être humain !

Notre cerveau a la prodigieuse capacité de développer certaines aires avec de l'entrainement.
Si nous ne changeons pas, se modifier reste possible à celles et ceux le désirant.

                            Que la femme et seulement elle donne la vie, ceci modifiant son regard sur l'existence est, restera immuable ! 
A moins que quelques scientifiques jouent aux apprentis sorciers

L'homme porte en lui  une part lunaire, empreinte de sollicitude (l'Anima de Jung) et de tendresse, qu'il ne doit pas refouler sous prétexte paraître faible.
La femme est remplie de l'aspect Martien (L'Animus de Jung) symbole de combativité, d'énergie et d'ambition qu'elle ne doit pas cacher sous prétexte de paraître masculine.

Ces aspects sont psychologiques, se traduisent par des pensées, des comportements.
Assumés ils signent l'équilibre intérieur !



Développez vos potentiels, vos capacités
 et méfiez-vous des clichés sur l'homme/la femme 
distillant des interdits d'être !
 Vous l'avez compris rien n'est vraiment impossible, si sommeillent en vous
des envies d'accomplir et de vivre"autrement"
Attention :
 ne pas confondre ce sentiment profond avec l'utopie, le désir de revanche et autres motifs reflets de la colère ou de la frustration.
Une condition :
avoir les capacités réelles à l'accomplissement
et connaître vos limites, c'est à désirs poser des standards sensés à vos attentes

Question de personnalité et non de sexe...

Et sûrement de courage,
 pour se libérer d'une éducation ou chacun, 
de la fille  ou du garçon,
 hérite d'un rôle prédéterminé. 


Note positive :
 les mentalités bougent, lentement, mais bougent !
En occident du moins.
Mot clé : Adaptation !


Parents, ils vous appartient de modifier votre éducation pour que s'épanouisse la personnalité de vos enfants...
 Principe déjà en marche !

A lire les profils psychologiques, 3 articles à découvrir
Humour, amour et profils psy  n°1
Humour, amour et profils psy n ° 2
Humour, amour et profils psy n ° 3

Pour me joindre à Gassin si vous désirez entreprendre une psychothérapie.

Pour un conseil, un suivi par téléphone
consultez ce menu 

Me suivre sur FB :
www.facebook.com/laurence.rigody






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de ne pas employer de propos racistes, orduriers, ni le style sms ou texto. Merci également de vérifier l'orthographe ! Les commentaires sont modérés (contrôlés), ils n'apparaissent pas de suite.Les commentaires doivent décrire une expérience de vie, votre comportement, vos ressentis pouvant servir aux lecteurs et lectrices de ce blog.

Pas de publicité personnelle ! Merci de me contacter via mail si vous désirez une parution