lundi

Quelques conseils pour apprendre à s'aimer chaque jour un peu plus

Osez vivre dans la lumière....progressivement !
Apprendre à s'aimer ?
Tout un programme.

Voici quelques conseils à pratiquer pour au fil des jours et semaines s'apprivoiser et enfin 
s'accepter


De nombreux articles,
 dont les miens,
 insistent sur le fait d'apprendre à s'aimer 
pour gagner en estime de soi-même et en affirmation.
Précision :
 cet article se décline également au masculin !



.Pourquoi s'aimer ?
 Pour canaliser le stress
 et cet impitoyable "censeur intérieur"
 qui bastonne sans cesse l'estime de soi ! 

pour cesser de :

  1. se poser en victime
  2. subir tout et n'importe quoi
  3. douter sans cesse de tout
  4. vivre dans la frustration
  5. stagner par peur de...
  6. devenir un tyran familial en compensation de...
  7. se juger en permanence
Début de semaine avec la décision de "S'aimer"....

Exercices

*Je me regarde avec bienveillance, 
je repère mes qualités
 et 
*pointe mes réussites...
au lieu de ne cibler que le négatif 
et de ne retenir que mes échecs
et de laisser votre censeur intérieur prendre le contrôle.

Se regarder dans le miroir en y projetant ses peurs, biaise totalement l'image de vous-même.
**Mettez l'accent ou apprenez à le mettre sur une partie de votre visage que vous aimez !
Si, si il y en a au moins une : les yeux, le sourire, le grain de peau.

Cherchez et pratiquez l'indulgence, souriez-vous ! c'est déjà mieux.

*Je m'affirme, en premier dans des situations simples.
Osez pour constater que c'est positif car vous valorisant.
Le "je suis content(e) de moi est recommandé à chaque fois.
Progressivement mettre en place cette affirmation dans des situations un peu plus compliquées

*Je m'occupe de moi un moment au lieu de toujours prendre en charge les besoins des autres.
Anticiper les besoins, réels ou pas, des autres les prive de leur autonomie.
Plus vous faites pour autrui ce qu'il/elle peut faire crée de très mauvais automatismes

*J'accepte de ne pas être aimé(e) de tout le monde.
Question : aimez-vous tout le monde ? NON

*J'apprends à dire NON au lieu de me priver pour faire plaisir.
*Passe aussi pour la capacité à accepter le NON
A mettre dans la case affirmation
a)J'écoute l'autre, j'exprime mon point de vue et exprime mon NON, je ne peux pas, pas le temps etc..
b)Je donne à l'autre le droit de dire Non, sans me sentir rejeté(e) etc...

*J'apprends à communiquer sainement au lieu de me taire en croyant que l'autre comprendra.
Erreur car personne n'a le don de  lire dans vos pensées
Préparez votre phrase, faites simple en exprimant simplement ce que vous pensez.
Un peu de respiration avant pour canaliser l'émotion

*J'arrête de pensez à la place des autres.
"Je ne m'aime pas, donc on ne peut pas m'aimer" Raccourci négatif
Projection totale de votre pensée accordée à l'autre.
"Il, elle va croire que je veux ceci ou ne suis pas à la hauteur, que c'est nul etc..."
Attendez que l'autre en question exprime sa pensée, au lieu d'anticiper négativement.

******

Le "je suis nul(le)"
à répétition sabre le moral
et vous fait croire que vous l'êtes vraiment.

La rumination, toujours négative, agit de même sur le moral et entraîne vers l'angoisse

Sentiment de ne pas avoir été aimé dans l'enfance, d'avoir subit la violence verbale, de ne pas avoir sa place dans la fratrie (dévalorisation, réprimande permanente etc...)
STOP !
Un enfant n'est pas responsable de son éducation.
Mais,
Devenu(e) adulte, il vous appartient de vous libérer de ces carences affectives, de trouver votre identité en cessant de vous "réduire" à ce que les parents, pour X raisons ont projetés sur vous.

Pourquoi est-ce important ?
Pour vivre, aimer sans souffrance,
 ne pas se cacher de tout,
 ne plus avoir peur des autres, 
de l'échec et de la réussite parfois qui contraint à accepter la lumière !

Les fausses croyances :
s'aimer c'est être égoïste ,
Non, 
au contraire, le mal être auto-centre avec une tendance à faire en fonction de soi-même, soit pour être accepter, aimer, soit à se sentir rejeter pour un rien.
s'aimer indique le narcissisme
Non,
le narcissisme, indicateur de l'instinct de survie signe une bonne estime en soi et il en faut

A retenir :
  • La perfection n'existe pas.
  • S'aimer c'est mieux se connaître
  • s'accepter,
  • Identifier ses points forts et faibles et faire avec
  • L'estime de soi permet d'Aimer vraiment
  • D'avoir des attentes réalistes etc...

    La danse et le dépassement de soi-même pour mieux se connaitre.


Ces émotions  et comportements négatifs incitent à s'enfermer dans des conduites d'échecs.
Certaines personnes compenseront ce manque d'amour d'eux mêmes par un comportement
tyrannique au travail, en famille.
Pour se sentir forts(es), elles infériorisent les autres.

D'autres personnes laissent les autres, la vie décider pour elles, toujours en attente de quelque chose qui....
.

Les exercices indiqués sont à 
 faire, refaire...tous les jours pendant 2 à trois semaines
Ne pas laisser les "idées" ruminations vous envahir.

Comment canaliser ?
En vous orientant très vite sur un thème de réflexion plus agréable, en faisant un tour, en parlant.

Allez courage, vous le méritez vraiment.

Des articles pour mettre en pratique :

ou une visite à mon cabinet
sur Gassin
psychothérapeute comportementaliste (diplômée, agrée)-
pour doper l'estime de vous même et dépasser vos blocages
























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de ne pas employer de propos racistes, orduriers, ni le style sms ou texto. Merci également de vérifier l'orthographe ! Les commentaires sont modérés (contrôlés), ils n'apparaissent pas de suite.Les commentaires doivent décrire une expérience de vie, votre comportement, vos ressentis pouvant servir aux lecteurs et lectrices de ce blog.

Pas de publicité personnelle ! Merci de me contacter via mail si vous désirez une parution