jeudi

Conseils pour dépasser la Peur du regard & du jugement de l'autre


"J'ai l'impression que l'on me juge toujours, que les autres me regardent" etc...

Dire ou pas ?
Cette phrase en thérapie, un psychothérapeute l'entend très, trop souvent.

"Que va t'on penser de moi"
"Je ne dis rien, par peur du conflit que l'on me juge et me tourne le dos"
Ces deux là sont aussi récurrentes que la première.



Peut-on exister sans se soucier totalement du regard de l'autre ?
A mon sens non.
Professionnellement une forme de reconnaissance importe, puisqu'elle
participe à la réputation.
En amour, quel(le) homme ou femme, ne s'interroge pas, à un moment
de ce que le, la partenaire pense de lui.
Le désir de séduire rentre bien dans ce cadre.
Socialement, ce sentiment intervient également.

A divers degré, ce besoin en est un parmi d'autres chez tous les humains

Mais,
et il est de taille,
ce désir de plaire, d'être apprécier n'inhibe pas le comportement,
il ne se transforme  pas en peur, 
il ne pose pas d'interdi
et surtout pas ne dérive pas en angoisse.
On ne vit pas qu'en fonction de ce que les autres pensent et encore moins
"nous ne pensons pas que l'autre pense que..."

Vous le comprenez, cette peur du jugement génère beaucoup trop de problèmes et de blocage relationnel.
La peur du conflit, donc de ne pas oser exprimer un désaccord, de ne pas dire NON pousse à la rumination :
"Pourquoi je n'ai pas exprimé mon idée sur le sujet ?"
"Pourquoi, je n'ai pas dit à cette personne qu'elle exagère, 
ou à mon patron que j'aie déjà trop de travail etc.?"


Conseil Psy : faites une liste de vos ruminations et du "pourquoi" vous ne vous exprimez pas...
Notez vos réponses, parions que la peur du conflit ou du rejet est très présente !

Les conséquences
La rumination décentre totalement, devient culpabilisante
et peut dégénérer en conflit à force de retenue il y a explosion !
Pire elle provoque un stress intense, si elle perdure et est récurrente.
Professionnellement elle amène au burn-out.
Amicalement, elle fausse les relations par manque de sincérité
et donne de soi-même une image tronquée ayant pour résultat des déceptions.

Bref rien de positif dans cette peur du jugement, du regard de l'autre.


 en réalité cette appréhension du regard de l'autre relève de l'irrationnel .
Il s'agit d'une projection de l'image de soi-même, de ce que l'on pense de soi-même, d'idées sur soi, prêtées à l'autre !
Exemple :
"Je ne m'aime pas, donc on ne peut pas m'aimer"
"On va me trouver nul(le), car je me trouve nul(le)"
"Si je dis ce que je pense, on va me rejeter"
"dans la rue, tout le monde me regarde, me juge" etc.etc.

Que d'EGO !
Oui, il s'agit bien de cela.
Ce manque de confiance en soi-même auto-centre terriblement
et rend très égoïste tant le mal-être domine !

Les solutions :
Relativiser toutes ces "croyances" irrationnelles.
Regarder autour de soi les personnes sachant dire ce qui ne va pas, sont-elles moins aimées pour autant ?
Minimiser les conséquences imaginées de votre peur à dire.
Ne pas penser à la place de l'autre.
Comment connaitre les pensées de l'autre ?
C'est du subjectif, rien de concret dans cette approche.
S'appuyer sur des expériences passées ou "Oser" ne provoqua pas de conflit.
Renoncer à ne pas être aimer de tout le monde.
Songer au personnes qui ne sont pas appréciées par vous.
Se donner le "droit" d'exprimer un avis, un contraire etc.
Constater ce qui se passe ! 
Comprendre qu'un désaccord ne conduit pas au conflit, ni au rejet.

A lire "Oser le Non" S'affirmer, donne confiance en soi-même.
Commencer doucement cette pratique en utilisant des situations faciles.
Bon courage !

Cet article vous plait, partagez-le sur vos réseaux sociaux.
Me suivre sur FB







Me consulter en cabinet
www.psychotherapie-laurence-rigody.fr 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de ne pas employer de propos racistes, orduriers, ni le style sms ou texto. Merci également de vérifier l'orthographe ! Les commentaires sont modérés (contrôlés), ils n'apparaissent pas de suite.Les commentaires doivent décrire une expérience de vie, votre comportement, vos ressentis pouvant servir aux lecteurs et lectrices de ce blog.

Pas de publicité personnelle ! Merci de me contacter via mail si vous désirez une parution