Un psy...quoi ?

Entreprendre une psychothérapie ou une psychanalyse est toujours complexe.
Psychologue, psychiatre, psychothérapeute, psychanalyste.
Avec
qui, comment faire et choisir ? Quelques réponses ici.
Qui consulter ?


Trop de personnes répugnent à consulter un psy pour des motifs divers :
  1. Je ne suis pas fou.
  2. Je n'ai besoin de personne pour aller mieux
  3. Que vont penser les autres ?
  4. C'est long
Explications.
Point un: les grosses pathologies, autrement dit les psychoses sont traitées par les psychiatres, seuls habilités à prescrire des traitements, arrêts de travail et à être conventionnés (soins pris en charge par la caisse maladie). 
En général, psychothérapeute, psychologue, psychanalyste ne sont pas habilités pour traiter ce genre de pathologie.
Une phobie, les symptômes anxieux n'indiquent en rien la folie. Moralité, nul besoin d'être "fou" pour consulter.

Point deux : faux, seul(e) vous n'aurez aucune objectivité sur votre mal être et ne détenez pas les bonnes clés pour trouver des solutions. Un seul entretien suffit, parfois, à dénouer un "noeud" psy dont vous n'êtes pas toujours conscient(e)

Point trois : les autres ? Ma foi, une thérapie est une démarche très personnelle, vous n'êtes pas obligé(e) d'en parler. Ceux jugeant ainsi, méconnaissent notre travail et ont une appréhension à consulter eux-mêmes le plus souvent.

Point quatre : tout dépendra de la problématique, de votre engagement.
 Cinq à dix séances suffisent pour aller mieux si votre problème est précis. Une ou deux consultations pour se libérer d'un poids, d'un secret etc..
Pour canaliser le stress, modifier certains comportements sources d'angoisse, de 20 à 40 séances sont nécessaires, plus parfois. Une cadence de une à deux séances semaine est idéale.
 Pour des raisons financières les gens optent pour  séance/semaine.L'idéal : 2 séances semaine
Plus les séances sont rapprochées, plus la thérapie agit.
Si vous désirez un travail en profondeur pour vous mettre au clair avec votre passé, vous découvrir etc..deux années apportent une bonne connaissance de soi, de ses fonctionnements et le dégagement de comportements trop stéréotypés etc...
Une analyse stricte peut durer des années.
Vous l'avez compris une psychothérapie est brève, moyenne ou longue.

Un psy intervient également en conseil, neutre il vous apporte  l’éclaircissement  d'une situation.

Autre aspect important.
Une psychothérapie, psychanalyse sont un travail sur soi, il est donc primordial de continuer à réfléchir sur soi en dehors de l'espace du cabinet quelque soit le mode de thérapie
. En comportementalisme le patient doit impérativement mettre en pratique dans son quotidien ce que nous abordons en séance.
La réussite d'une thérapie dépend de votre engagement, un psy est là pour vous accompagner, vous faire découvrir des portes, des solutions etc..  il ne peut agir ni penser à votre place.
Un avertissement concernant l'hypnothérapie : l'hypnose ne fonctionne pas sur tout le monde et,pas toujours, sur certains troubles importants pour les grosses  phobies, anorexie, boulimie, T.O.C.  Assez efficace pour le tabagisme, la perte de poids...
Elle peut faire partie d'une thérapie contre les troubles anxieux divers, mais doit s'accompagner d'un travail cognitif. Renseignez-vous sur le praticien, qui doit être diplômé de l'Ecole  Eriksonnienne de Paris, seule formation sérieuse, mal pratiquée l'hypnose peut faire des dégâts  Attention aux fausses promesses qui pullulent sur le net.

Nous avons un code de déontologie, une éthique de travail.
 En aucun cas, un psy ne doit s’immiscer dans votre vie, vous dire ce que vous devez faire, vos choix de vie vous appartiennent. Un psy ne peut entretenir un lien avec ses patients en dehors de la thérapie, ni intervenir directement auprès de votre famille, sauf pour des enfants par devoir de protection s'il juge d'un danger pour le jeune patient.
Nous sommes tenus par le secret professionnel, le respect de vos croyances, votre nom etc..ne peuvent être divulgués
Si votre psy ne respecte pas cette déontologie, mieux vaut en changer..

Condition essentielle à la réussite d'une psychothérapie
Le rapport avec votre psy, le courant doit passer, c'est une relation de confiance.

Les tarifs ?
Tout dépend du psy, de la région d'exercice etc..

 Qui consulter ?
Psychothérapeute diplômé(école privée) et en exercice de préférence depuis quelques années, outre les formations, rien ne remplace l'expérience. Le bouche à oreilles fonctionne bien. Le titre de psychothérapeute est réglementé depuis 1 an ce qui a épuré la profession des pseudo-psy, enfin je l'espère. Les approches sont nombreuses.
Psychanalyste école privée, fiez vous au bouche à oreilles, une analyse stricte durera des années, il faut une certaine culture et bonne capacité à s'analyser pour entreprendre ce travail avec un psy ne parlant pas.
La psychanalyse se pratique aussi en face à face, j'exerce ce type de psychanalyse, l'analyse par le dialogue et le rêve éveillé, la psychanalyse est une psychothérapie.
Psychologue, diplôme d'état, pour les enfants, les familles, de nombreux psychologues rajoutent des formations à leur cursus universitaires.
Psychiatre : médecin conventionné(remboursé SS), certains font plus que prescrire des médicaments, ils proposent un réel travail de psychothérapie


Informations importantes : à travers ces professions, en psychanalyse et psychothérapie nous ne somme pas dans une relation d'aide... C'est bien la première mise en garde de nos professeurs, ne pas vouloir aider. Surtout pas, c'est au patient de trouver des solutions, nous sommes là pour qu'il trouve les bonnes clés, autrement dit des ressources souvent insoupçonnées.
Et si nous conseillons parfois il appartient au patient d'agir.
 La relation d'aide peut faire de gros dégâts en renforçants des blocages, cette aide ne servira pas la personne dans sa démarche d'évolution.
Nous accompagnons, soutenons, conseillons parfois.

En savoir plus sur moi, sur mon travail, mes approches etc...

Si vous êtes dans le secteur du Golfe de St Tropez, je reçois sur rendez-vous à mon cabinet.


Pour une consultation par téléphone ou Skype avec moi :
Si vous êtes loin, soutien psychologique, conseil, accompagnement etc.. Uniquement sur rendez-vous.
Toutes les informations sont sur ce menu