samedi

Un premier mai façon farniente


Un excellent 1er mai sous le signe de la détente




Profitons de ce jour sans  travail pour cultiver
 l'art du "rien faire" 
en toute bonne conscience !

Que ce jour signe le début d'un vent de liberté et de bien-être


Me consulter en cabinet
Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici :



mardi

S'affranchir des injonctions médiatiques et autres pour être soi, doper la confiance son estime et gagner en liberté

S'affranchir des injonctions médiatiques et autres pour être soi, doper sa confiance et vivre plus librement.

libre d'être !



Médias, médias télévisuelles, magazines, réseaux sociaux et autres 
nous inondent littéralement 
de 
modes d'emplois sur le comment faire, de sondages, de "il faut que" codifiant notre vie en fonction de critères qui ne sont pas "nous" !
Il y a de quoi se perdre si ces sirènes médiatiques se transforment en doute sur soi, sur le rapport á l'autre
Entre ce qui est bien/bon et ce qui ne l'est pas comment ne pas se noyer  et surtout comment transgresser ces injonctions concernant tous les aspects de notre vie ?

Les premières questions á se poser : d'où viennent ces codes de vie, qui les a mis en avant, quelles sont les preuves ?
Ne pas perdre de vue que se cache toujours du marketing derrière ces analyses.
L'info en continue incite les médias divers et variés á vendre  un article, un magazine, un produit ou une idée, il en est de même pour un livre. 
Rien n'est innocent


Voici quelques injonctions serinées qui sont autant de freins á l'équilibre intérieur et perturbent la vie ne société, le rapport á l'autre laissant peu de place á l'imprévu, á l'inconnue qu'est l'existence.

Ces injonctions sont  parfois dangereuses, d'autres grotesques.
Pourquoi ?
Chaque individu diffère de l'autre, la psychologie, la biologie, l'environnement, l'éducation sont des facteurs qui justement font que nous sommes autres que le voisin, que le frère, la cousine etc,
Le danger est de vouloir ressembler, agir en fonction de ces injonctions, une personnalité fragile sera plus encline á s'y attarder voire en faire une obsession génératrice d'anxiété.

La transgression est un bon moyens de se libérer en agissant en fonction de notre personnalité

Ne pas oublier les injonctions éducatives qui peuvent devenir un formatage au détriment de la réelle personnalité de l'enfant mettant l'accent sur la réussite plus que sur le bonheur ou sur la perfection faisant refuser l'échec etc.

La participation passive devient une dépersonnalisation, car si : "je suis moi en affirmant mes gouts, je prends un risque"
Le seul risque est de se perdre de vue, de douter de tout, de soi-même, de culpabiliser si cette tendance est déjà présente, de ne plus savoir comment se comporter.
Pour s'affranchir, le recul s'impose comme la faculté de réfléchir par soi-même devient plus que jamais nécessaire.

Faites-vous confiance pour ne pas plonger dans des comportements ne vous ressemblant pas  

S'affranchir des injonctions imposées par la société commerciale, les médias grands pourvoyeurs de :

 "il faut que vous fassiez ceci pour être cela ou que vous achetiez ceci pour devenir extraordinaire" 
Info : une voiture ne vous rendra jamais plus intelligent(e), meilleur(e), idem pour un téléphone, un véhicule comblera un EGO mais ne vous changera pas, il y aura un effet miroir peut-être, une satisfaction á posséder si l'achat correspond á un vrai désir

"bannissez la viande de votre vie, cultiviez vos légumes etc..." le green washing trés tendance joue sur la culpabilité
Info : il appartient á chacun de nous de faire au quotidien les gestes moins pollueurs, mais s'interdire donc se forcer á... ne semble pas réaliste !
A moins d'avoir  l'âme d'un agriculteur ou de ne pas supporter la viande, d'être allergique a certains produits, donnez-vous le droit de consommer avec modération ce que vous aimez et si possible de bonne qualité votre morceau préfère
La notion de plaisir importante doit guider des choix.

" faites l'amour au moins X temps, sinon vous êtes nul(le) et au moins X fois semaine sinon re-nul(le) etc.!"
Info ; sur ce sujet la aucune donnée scientifique le prouve, ici comme ailleurs doit primer l'individu et l'accord avec l'autre, la libido dans son besoin dépend de chacun(e)
La performance, surtout au masculin, dans ce domaine conduit souvent á des impasses.
Et si un domaine ne se codifie pas tant il relève du personnel, de l'individu, c'est bien celui de la sexualité et de l'amour

"madame, soyez une femme libre, sexy et mère parfaite, prenez soin de vous etc."
Info : femme parfaite, ce schéma cache du stress et vouloir l'être en rajoute, d'autant qu'il y a beaucoup de contradictions dans ce comportement.
Donnez-vous le droit  l'erreur, celui de vous poser pour souffler. 
A vouloir faire tout parfaitement survient le risque de rater la relation humaine, le lien á l'enfant.
Une superposition de stress peut mener droit au burnout

"ne brimez pas vos enfants, écoutez-les, surtout ne criez pas etc."
 Info ; père, mère ici aussi donnez-vous le droit de parfois vous mettre en colère, de crier un peu trop fort, très, très ponctuellement cela n'a pas d'incidence, apprenez á relayer le ou la partenaire si vous êtes au bord de la crise.
Un enfant recherche un cadre, en a besoin pour se construire.

"monsieur restez homme, solide, bon mari, père et amant, faites du sport etc..."
Info ; la  même remarque que pour la femme, la perfection source de stress gâche ce que vous êtes, écoutez-vous prenez en compte vos ressentis, vos désirs, vos gouts.

Une dernier chose, dans les médias actuelles, les psy parlent de traumatisme, de SSPT, de dépression, cette diffusion très négative ne reflète pas l'état psychologique des français, du moins pas á ce niveau sauf chez certaines personnes aux profils particuliers.
Les malades de la covid, les familles ayant perdus un proche, les personnes en grandes difficulté professionnelle et/ou financière, certains étudiants, des personnes seules peuvent traverser un épisode dépressif.

Un ras le bol général concerne la majorité d'entres-nous mais lassitude n'est pas dépression ni traumatisme.
 Stop  ce vocabulaire négatif, insécurisant, provoquant plus de stress, d'anxiété que  ne l'est la réalité.
Il s'agit d'une autre forme d'injonction, plus pernicieuse dans ses effets secondaires, sans oublier le markéting que cache ces propos.

Prenez soin de vous, faites-vous confiance, écoutez votre voix intérieure, ne vous laissez pas envahir par ces sommations médiatiques. 

Si vous vous forcez á agir en fonction de telle ou telle injonction qui devient une dictature personnelle  avec des :

 "il faut que je sois, fasse..." stop, ce signe vous dit "ne le fais pas, ce n'est pas toi" "donnez-vous le droit de dire NON, d'afficher et affirmer vos choix"

INFO

Si vous manquez de confiance ou estime en vous-même cet affranchissement des injonctions et autres codes est un bon moyen d'en acquérir

S'affranchir ouvre ce chemin de liberté vers soi-même, permet de se retrouver en toute conscience.




Me consulter en cabinet 
Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici : 





























Me consulter en cabinet www.psychotherapie-laurence-rigody.fr Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici : http://www.attitude-coach.com/p/comment-ca-marche.html

samedi

Pâques 2021 renaissance ou résurrection de la vie d'avant !


Pâques 2021 et renaissance de la liberté !

Joyeux Pâques á mettre cette année sous le signe d'un envol vers le renouveau...celui espérons le, de la fin de cette pandémie !


Un face á face 

Souvenons-nous que cette fête symbolise la résurrection de Jésus, donc mort et renaissance alors souhaitons que très bientôt un retour á une liberté totale de vivre...ouf.

Pâques ?
 Cette histoire remonte a la nuit des temps et devient universelle 
ou presque au fil des ans mais ne réalisa pas sans douleurs.
En savoir plus sur la vraie histoire, un petit détour historique s'impose

|Un peu de patience la liberté pointe son nez, la précipitation ne sert a rien, 
cultivons 
la soft attitude

La dégustation du chocolat sous forme d'un œuf ou d'un lapin est récente et comme toujours cette célébration pascale est devenue commerciale.

     En petit comité ou non je vous souhaite
 un excellent weekend de Pâques

Me consulter en cabinet
 Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici :

dimanche

L'eau dans nos rêves et ses symboles

 L'eau  de nos rêves !

Eau de rêve, amie ou annonciatrice


Le bruit de l'eau, inconscient, fluidité, liberté
Les symboles infinis de l'eau remplissent la littérature.

Océan, mer enfermée, ruisseau, fleuve, torrent, lac ou étang l'eau n'a pas la même couleur, odeur ou saveur selon son origine et son environnements.

L'eau profonde et sombre cache notre inconscient en lien, parfois, avec la mère, elle révèle ce que nous ne pouvons ou ne voulons voir.
Souvent angoissant ce type de rêve parle de nous et rien que de nous.

L'eau de la marre, étang,  stagnante marque un mental embourbé dans une situation passagère ou non. Un manque de lucidité et une difficulté à agir.

L'eau du torrent, eau vive  embarque dans une puissante énergie ou dans un contexte trop agité dans lequel un manque de contrôle certain donne la sensation d'être "ballotté-e  dans tous les sens.
Un océan déchaîné donne  la même émotion de  non contrôle de soi-même.
Si vous nagez jusqu'au rivage, c'est bien signe malgré la tourmente vous gardez confiance et action.

Une  chute d'eau et la peur d'y tomber indique  une crainte du regard d'autrui ,  de l'estime de soi-même

Une eau trop claire, calme ou gelée vous dira combien vous êtes coincé-e dans une situation, dénote, gelée, une  focalisation obsession sur un point précis. 
Trop claire et calme elle parle aussi d'une vacuité, d'une  peur de la mort.

Monsieur, si vous voyez une femme se noyer sans chercher à la sauver....votre pôle féminin est fragile et votre rapport à la femme complexe.

Un rêve ne parle que de nous-mêmes, il traduit parfois une banale contrariété du jour, une angoisse passagère comme il peut dénoter un état psychologique très fragile.

Un rêve récurrent est à  prendre  au sérieux, il insiste sur un   aspect, contexte, état  psy.  à corriger ou du moins dont il faut prendre conscience pour le dépasser.






Me consulter par téléphone/Skype et autres

samedi

Le bal de la Saint-Valentin...les invisibles de l'amour.

Saint Valentin ou fête des amoureux !
Cette année "covidienne" la dessine comme un bal d'invisible.
Le bal de la Saint-Valentin

                       Cette année "covidienne" la dessine comme un bal d'invisible.

Tous mes vœux de bonheur aux amoureux, à ceux se connaissant depuis...un long moment et aux autres !

Pour les célibataires, ou ceux éloignés par la force des circonstances la Saint-Valentin éclabousse d'un goût amer du désir de l'autre.

En cette période croiser l'autre, entre confinement, couvre feu et masque devient un exercice exigeant volonté, ténacité, opportunité et goût de l'inconnu sans oublier la chance de...

Rencontrer l'autre n'est jamais un exercice simple.
Qui est-il ou elle, son caractère, question à laquelle se rajoute aujourd'hui cette autre interrogation :
qui se cache derrière le masque, à qui ressemble-t-il ou elle ?

Nous nous avançons tous avec un masque, même en période sans virus.
Montrer le meilleur de soi-même en jouant un peu, beaucoup etc...
Les timides, méfiants risquent de se refermer sur eux-mêmes.

Evitez de vous résigner en renonçant à une rencontre.

Aujourd'hui le masque, s'il peut ajouter de la séduction et du mystère, couplé à une personnalité ambiguë risque soit de réserver un belle surprise, soit provoquer une immense désillusion.

Il y a comme une notion d'invisibilité, que fait l'autre, pense t-il ou elle à moi ?
 excitation, angoisse, jalousie...tout dépend de ce que vous êtes, du type de relation établie.

Sans oublier les couples séparés justement à causes de ce qui est cité ci-dessus, ces amoureux là vivent une frustration quasi quotidienne, je pense aux étudiants déjà en situation déséquilibrée, lorsque la distance s'y ajoute tout devient plus aléatoire et sujet à questionnement.

Une relation vraie résistera à ces étapes de "on se voit" "on s'éloigne" indépendante du désir de chacun.
Une très nouvelle histoire aura sûrement plus de difficulté à acquérir une vitesse de croisière.

La saint Valentin, ce cadeau d'amour à l'autre sera justement "VOUS" bien plus essentiel que la chose offerte, ceci ne dispense de cela.😉

Pour les couples, majoritaires dans cette saga,
 enfin je vous le souhaite, 
vivant sous le même toit,
 l'hyper-présence de l'autre peut générer de la tension, télétravail, couvre-feu, peu,  les enfants, très peu de loisirs sont autant de sources de conflits qu'il faut apprendre à alléger.

Mon conseil, 
faites la trêve de la *Saint-Valentin* profitez de ce présent pour vous rapprocher, faire la paix et mettre de côté les reproches et autres comportements délétères.

Je vous renvoie à cet article sur l'histoire de la Saint-Valentin, sur ce personnage qui fut un martyr.

Clin d'oeil de l'histoire, peu sympathique il est vrai, 
semble dire :
aimer demande de souffrir un peu et de peut-être donner plus !
Acceptez la part d'inconnue de la relation, de ce qu'est le, la partenaire, transformer la frustration en patience que l'éloignement ou le manque renforce vos sentiments.

Aimez-vous comme vous le pouvez, mais aimez-vous tout simplement. quel que soit votre type de relation.


Me consulter en cabinet
Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici :