lundi

Psychanalyse et masculin/féminin. Anima de l'homme

Aller vers soi-même signe de la traversée
La psychanalyse Jungienne nous apprend beaucoup sur ces aspects nous faisons ce que nous sommes.
Mais rien n'est figé...

Rappel du message précédent sur ce thème du Masculin/féminin
C'est C.G. Jung, psychiatre et psychanalyste qui mis à jour ces aspects de la psyché humaine et ô combien vérifiés dans mon travail de psychanalyste.

Décryptons aujourd'hui le comportement de l'homme...et l'état de son Anima
Pour mémo :
Anima : part féminine inconsciente de l'homme ou potentiel à découvrir
Animus : part masculine inconsciente de la femme, aspect abordé dans l'article précédent, avec ses conséquences sur le comportement de la femme.
N'oubliez pas qu'il s'agit d'aspect psychologiques présents à la naissance.
Pour l'un comme pour l'autre, plus ses aspects sont inconscients et plus ils induisent des attitudes en décalages, des peurs de l'autre, de l'amour, trop ou pas assez de compréhension, une difficulté à se positionner dans la vie.


Le père et la mère, l'intériorisation qu'en aura l'enfant (l'image qu'il a de ses parents) dessinera son identité, celle-ci se greffant sur un tempérament qui est l'essence, le squelette psychique de tout être.


Que signifie intériorisation : l'idée qu'a l'enfant de ses parents dépend de sa propre sensibilité, de ses attentes et besoins. Autant dire que cette intériorisation est souvent faussée, comme le sont la plupart de nos rapports aux autres. 


Les apparences en psychologies trompent souvent, l'arbre cache parfois une dense forêt de complexités de comportements qui sont autant de murs de protection et/ou de défense.
Qui suis-je vraiment ? Pourquoi suis-je là ?

Aujourd'hui  abordons le rapport qu'à l'homme avec son Anima, ce réseau de sensations et d'intuition qu'il peut développer ou non.
Comme pour la femme, ce rapport à cet aspect revêt diverses formes et "degrés" du négatif au positif en passant par le neutre.

     Quand les femmes parlent d'un homme "féminin", excusez-moi mesdames et messieurs, ceci n'a rien de valorisant pour l'homme.
     Il y a confusion des genres et fort à parier que ce monsieur entretient avec son anima une belle ambiguïté, inconsciente certes mais dénotant un attachement fort à l'image maternelle, cachant le plus souvent une immaturité affective, ceci ne nuisant nullement à une réussite professionnelle, enfin rien n'est certain....
De nombreux paramètres interviennent pour définir une identité !

Comment se tricotera cette Anima ?
Maman en sera la trame, le garçon prendra conscience de son rapport au monde des émotions en regard de celui de la mère...Elle va "colorer" cette Anima positivement ou négativement.

 Si maman a peur de tout, de la vie, de l'amour, des hommes elle insufflera à son fils une notion de danger

  Si cette mère est toute puissante, dominante, étouffante, captatrice elle pétrira cette Anima, donc les émotions du garçon d'un relent d'interdit lui donnant une image de la femme "castratrice" qu'il projettera sur les femmes...Il en aura peur.

Comment se comportera cet homme :

  •  Dévalorisant avec la femme sous des dehors charmeur, parfois hyper viril tyrannique souvent dans le cadre familial, il cherchera la facilité...
  • IL sera peut être soumis à la femme.
  • Sa peur : être dominé.
  •  Ou il restera le petit garçon craintif face à maman, donc aux autres
  •  Il sera coupé de sa part créative, émotionnelle et plus encore de l'espérance "d'être", isolé en lui-même.
  • Intolérance, rigidité ou trop de souplesse, manque d'empathie, d'écoute, narcissisme etc...sont les autres aspects d'une Anima négative.
  • Recherche de la femme idéale, des coups de foudre sans lendemain car ce monsieur ne colle pas à la réalité...Il rêve de la femme idéale, mais aucune ne "cadrera" jamais à ce que projette son Anima -
La femme est ressentie menaçante et si cet homme a un parcours professionnel réussi, il vivra avec un manque, un vide intérieur, des angoisses, il traverser la vie telle une ombre, très inconscient bien sûr, des raisons profondes du mal être ressenti et de certains échecs.

Toutefois ne perdons pas de vue que cette potentialité de vie détruite par la relation à la mère peut éclore dans le cadre d'un travail personnel si l'homme prend conscience de ce manque et en souffre.



Bien sur selon le contexte familial, le père, l'entourage,le rapport aux autres enfants, les liens sociaux de la famille etc... l'enfant peut se construire positivement.

Gardons toujours en mémoire qu'écrire un court article force à n'aborder qu'un aspect ou facteur du développement psychique.


Découvrons maintenant un aspect plus positif de cette Anima, de ce potentiel de vie, d'espérance.


Vivre que nous soyons hommes, femmes c'est parfois avancer comme un somnambule ou un équilibriste bien que certains sont convaincus de contrôler leur vie de A à Z.... 

CONTRÔLE ??? Ce thème mérite bien un article, j'y reviendrai donc sur ce contrôle de tout dans un prochain article, plusieurs même.

Revenons à cette Anima ou aspect inconscient de la psyché masculine.


Comment un homme en harmonie avec ce potentiel féminin positif ?
  • Il n'a rien à prouver, cet homme ne sera ni dominant, ni dominé, il accepte la contradiction, n'évite pas l'affrontement non plus.
  • Souplesse psychologique, compréhension, créativité réelle, celle de sa vie...en premier.
  • Il est vraiment charmant.
  • La femme recherchée n'est ni la mère, ni la femme idéale
  • Cet homme "colle" à la réalité, il accepte se sachant imparfait, que l'autre ai des failles, comme il connaît les siennes.
  • Socialement il est bien intégré.
  • Il est en phase avec son instinct.
Dans la vie de tous les jours nous croisons des hommes ni totalement soumis à une Anima négative, donc projetée sur la femme, ni complètement en en harmonie avec cette Anima à la potentialité exprimée. 


Il y a l'entre-deux :

L'homme pour lequel la femme n'est pas une menace, n'ayant pas, trop, de problème avec l'autorité, il projette encore sur la femme des potentialités non totalement exprimées, la rêvera douce (ce qu'il a en lui, cette douceur dont il ne sait parfois que faire), il pensera à l'amour en terme d'échange et non comme à un combat....etc... 

Je ne peux dans ce petit article en dire plus tant de chemins sont possibles qu'il me faudrait écrire un livre.
Ces aspects Anima et Animus sont des notions complexes, mais si vraies, si constatées dans mon travail en cabinet.
Une idée du bonheur...libre et harmonieux


Pour intégrer ces potentialités à la personnalité une psychanalyse ou thérapie sont de beaux outils.

Conclusions : être bien avec soi même, vivre tout simplement est un défi chaque jour renouvelé et en amour plus qu'ailleurs l'harmonie d'une relation repose sur l'équilibre personnel de chacun.



Doute, décision importante à prendre, besoin d'un conseil ?
J'assure moi-même les consultations, uniquement sur rendez-vous.



Pour me consulter en cabinet les infos sont

Avertissement, la castration psychologique et ses conséquences identitaires (troubles du comportement telles que l'angoisse, les peurs, l'agressivité etc...) ne peuvent s'aborder  que dans le cadre d'un cabinet.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de ne pas employer de propos racistes, orduriers, ni le style sms ou texto. Merci également de vérifier l'orthographe ! Les commentaires sont modérés (contrôlés), ils n'apparaissent pas de suite.Les commentaires doivent décrire une expérience de vie, votre comportement, vos ressentis pouvant servir aux lecteurs et lectrices de ce blog.

Pas de publicité personnelle ! Merci de me contacter via mail si vous désirez une parution