lundi

14 juillet la fête de la liberté, la révolution en marche


14 juillet la fête de la liberté, la révolution en marche.

Cette année le 14 juillet est surement très symbolique d'une forme de liberté retrouvée.
un jour extraordinaire


En 1789 il est certain que la capitale était de feu et  de sang, tant le besoin de vivre autrement que dans la misère et le servage, la soumission étant  de rigueur.

Aujourd'hui nous n'avons plus á nous battre,  l'être humain a des droits, celui de revendiquer, de manifester, de n'être jamais content et de se plaindre.

Une prise de conscience s'impose pour apprécier, défendre cette liberté que nul ne doit nous voler et que nous nous devons de protéger.

Si certains crient "dictature" je les invite dans des pays dans lequel le mot liberté n'a pas de sens, ne peux pas même se penser et encore moins se dire.

Esclaves ils sont, sans droit, sans reconnaissance, les femmes déniées en tant qu'être humain.

Apprécions au plus haut point notre liberté d'expression et sachons exister "contents" de respirer sans peur associée au quotidien.

La révolution en marche, aujourd'hui nous parle de respect de l'autre et de nous-mêmes, de communauté, de différence et de cesser nous croire les maitres du monde, car l'égocentrisme devient le mot clé de la société, de cela ne peut naitre que rage, désillusion et échec.


Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici 

mardi

Une bible des TCC par Jérome Palazzolo

TCC ou thérapie cognitivo-comportementale

Auteur : Jérôme Palazzolo - Psychiatre




Tout savoir sur la TCC, ses applications, des exemples  et bien plus encore, pour les patients et professionnels



Ce livre s'achète, également, chez d'autres distributeurs

Me consulter en cabinet www.psychotherapie-laurence-rigody.fr
Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici :

mercredi

Quand une Phobie apparait, pourquoi et comment s'en libérer ?


Quand une phobie apparait.
Pourquoi et comment s'en libérer ?


La phobie des feuilles d'automne

En premier, il s'agit de comprendre que nous en sommes á l'origine
et que l'évitement de cette phobie ne fait que la renforcer.

Une phobie se manifeste, généralement, chez les personnes anxieuses.

La bonne nouvelle est que nous pouvons la soigner et que parfois elle disparait  lorsque l'on décide de s'y confronter sans faire appel á un psy.

Une phobie peut faire de notre existence un calvaire, cette peur irrationnelle, incontrôlable nous surprend brutalement face á un chien, un pigeon, une situation particulière et redoutée, á un objet etc. 

Différencier la peur  qui est une émotion normale alors que la phobie s'apparente á une anxiété forte.

L'anticipation de la situation phobique en accentue le degré en renforçant le désir d'évitement par diverses stratégies mentales (cognitions)en fonction du type de phobie.

Pourquoi apparait une phobie ?

Un exemple,

une amie phobique des pigeons, va se bloquer, angoisser et chercher le moyen de ne surtout pas affronter les pigeons. Sachant que telle rue en regorge, elle préfèrera faire un détour de 2 km pour éviter ces bestioles. Elle va donc anticiper, situation déjà  très anxiogène,  le lieu par lequel passer et stresser á l'idée que peut-être elle peut tout de même en croiser.

Soit elle renonce a sortir, dans certaines phobies cela arrive, soit elle restera anxieuse tout le long du trajet, a l'affut.

Les phobies les plus contraignantes.

  • La claustrophobie - peur des lieux clos et confinés
  • La phobie sociale - peur du jugement et regard des autres, de performance
  • L'agoraphobie -  est une anxiété a l'idée de quitter son domicile, d'être dans une foule, une file d'attente, sur un pont, un train, une voiture, un avion avec le risque de ne pouvoir s'échapper de la situation en cas d'attaque de panique
  • La phobie des animaux - tous types d'animaux
  • La phobie de la saleté - s'apparente á un T.O.C, elle est tres invalidante pour l'entourage en régissant la vie de tout le monde, le phobique peut en arriver á s'éloigner des autres
Il existe d'autres phobies ou peur pathologiques
Plusieurs phobies peuvent coexister.
Tout peut devenir phobique et á n'importe quel age.
Toutefois les phobies s'ancrent sur des personnalités anxieuses, une période difficile sur la durée peut déclencher une phobie spécifique.

Parfois, la phobie apparait soudainement, mais en creusant le passé du patient anxieux nous découvrons le plus souvent un "pourquoi"

Que se passe t-il dans notre cerveau ?
L'amygdale gère les émotions, la biologie entre en course avec la mémoire qui a laissé une trace ou empreinte de la peur, créant un raccourci comportemental :
 -SITUATTION PHOBIQUE = REACTION INSTINCTIVE FUIR OU COMBATTRE -
La confrontation á la situation phobique ou l'anticipation créée des réactions physiologiques - palpitation moiteur, sueur, tremblement, sensation de brouillard etc. tout dépend de la personnalité, de l'environnement.

Comment soigner une phobie ?
Par la TCC ou thérapie cognitive et comportementale qui consiste 
en ceci :
  1. apprendre des techniques de respiration et de relaxation (pour canaliser les émotions) et acceptation
  2. des exercices de pleine conscience (ancrage dans le présent)
  3. travail sur les cognitions (idées) en assouplissant les certitudes liées au contexte
  4. établir un autre rapport á ses propres symptômes
  5. simulation progressive aux phobies
  6. affrontement progressif au lieu de l'évitement aux situations phobiques

Il faut comprendre que la rumination devient rapidement anxiogène et c'est bien le sens négatif de l'anticipation que l'on apprend á aborder autrement.
Les exercices : respiration, relaxation, pleine conscience permettent de canaliser les émotions en calmant les réactions physiologiques et de prendre du recul en ayant un autre rapport a  soi-même et aux angoisses.
La simulation progressive permet d'affronter la peur en créant d'autres repères mentaux et comportementaux.
L'affrontement progressif ou défi á mettre en place avec le thérapeute a le même objectif que la simulation.

En général une vingtaine de séances suffisent á guérir d'une phobie.
Ce travail permet également de comprendre  et d'aborder l'anxiété.

Une phobie soignée ne revient pas, nous en sommes libérée !
Suivez les liens du texte pour en savoir plus.

Me consulter en cabinet 
Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici :

samedi

Un premier mai façon farniente


Un excellent 1er mai sous le signe de la détente




Profitons de ce jour sans  travail pour cultiver
 l'art du "rien faire" 
en toute bonne conscience !

Que ce jour signe le début d'un vent de liberté et de bien-être


Me consulter en cabinet
Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici :



mardi

S'affranchir des injonctions médiatiques et autres pour être soi, doper la confiance son estime et gagner en liberté

S'affranchir des injonctions médiatiques et autres pour être soi, doper sa confiance et vivre plus librement.

libre d'être !



Médias, médias télévisuelles, magazines, réseaux sociaux et autres 
nous inondent littéralement 
de 
modes d'emplois sur le comment faire, de sondages, de "il faut que" codifiant notre vie en fonction de critères qui ne sont pas "nous" !
Il y a de quoi se perdre si ces sirènes médiatiques se transforment en doute sur soi, sur le rapport á l'autre
Entre ce qui est bien/bon et ce qui ne l'est pas comment ne pas se noyer  et surtout comment transgresser ces injonctions concernant tous les aspects de notre vie ?

Les premières questions á se poser : d'où viennent ces codes de vie, qui les a mis en avant, quelles sont les preuves ?
Ne pas perdre de vue que se cache toujours du marketing derrière ces analyses.
L'info en continue incite les médias divers et variés á vendre  un article, un magazine, un produit ou une idée, il en est de même pour un livre. 
Rien n'est innocent


Voici quelques injonctions serinées qui sont autant de freins á l'équilibre intérieur et perturbent la vie ne société, le rapport á l'autre laissant peu de place á l'imprévu, á l'inconnue qu'est l'existence.

Ces injonctions sont  parfois dangereuses, d'autres grotesques.
Pourquoi ?
Chaque individu diffère de l'autre, la psychologie, la biologie, l'environnement, l'éducation sont des facteurs qui justement font que nous sommes autres que le voisin, que le frère, la cousine etc,
Le danger est de vouloir ressembler, agir en fonction de ces injonctions, une personnalité fragile sera plus encline á s'y attarder voire en faire une obsession génératrice d'anxiété.

La transgression est un bon moyens de se libérer en agissant en fonction de notre personnalité

Ne pas oublier les injonctions éducatives qui peuvent devenir un formatage au détriment de la réelle personnalité de l'enfant mettant l'accent sur la réussite plus que sur le bonheur ou sur la perfection faisant refuser l'échec etc.

La participation passive devient une dépersonnalisation, car si : "je suis moi en affirmant mes gouts, je prends un risque"
Le seul risque est de se perdre de vue, de douter de tout, de soi-même, de culpabiliser si cette tendance est déjà présente, de ne plus savoir comment se comporter.
Pour s'affranchir, le recul s'impose comme la faculté de réfléchir par soi-même devient plus que jamais nécessaire.

Faites-vous confiance pour ne pas plonger dans des comportements ne vous ressemblant pas  

S'affranchir des injonctions imposées par la société commerciale, les médias grands pourvoyeurs de :

 "il faut que vous fassiez ceci pour être cela ou que vous achetiez ceci pour devenir extraordinaire" 
Info : une voiture ne vous rendra jamais plus intelligent(e), meilleur(e), idem pour un téléphone, un véhicule comblera un EGO mais ne vous changera pas, il y aura un effet miroir peut-être, une satisfaction á posséder si l'achat correspond á un vrai désir

"bannissez la viande de votre vie, cultiviez vos légumes etc..." le green washing trés tendance joue sur la culpabilité
Info : il appartient á chacun de nous de faire au quotidien les gestes moins pollueurs, mais s'interdire donc se forcer á... ne semble pas réaliste !
A moins d'avoir  l'âme d'un agriculteur ou de ne pas supporter la viande, d'être allergique a certains produits, donnez-vous le droit de consommer avec modération ce que vous aimez et si possible de bonne qualité votre morceau préfère
La notion de plaisir importante doit guider des choix.

" faites l'amour au moins X temps, sinon vous êtes nul(le) et au moins X fois semaine sinon re-nul(le) etc.!"
Info ; sur ce sujet la aucune donnée scientifique le prouve, ici comme ailleurs doit primer l'individu et l'accord avec l'autre, la libido dans son besoin dépend de chacun(e)
La performance, surtout au masculin, dans ce domaine conduit souvent á des impasses.
Et si un domaine ne se codifie pas tant il relève du personnel, de l'individu, c'est bien celui de la sexualité et de l'amour

"madame, soyez une femme libre, sexy et mère parfaite, prenez soin de vous etc."
Info : femme parfaite, ce schéma cache du stress et vouloir l'être en rajoute, d'autant qu'il y a beaucoup de contradictions dans ce comportement.
Donnez-vous le droit  l'erreur, celui de vous poser pour souffler. 
A vouloir faire tout parfaitement survient le risque de rater la relation humaine, le lien á l'enfant.
Une superposition de stress peut mener droit au burnout

"ne brimez pas vos enfants, écoutez-les, surtout ne criez pas etc."
 Info ; père, mère ici aussi donnez-vous le droit de parfois vous mettre en colère, de crier un peu trop fort, très, très ponctuellement cela n'a pas d'incidence, apprenez á relayer le ou la partenaire si vous êtes au bord de la crise.
Un enfant recherche un cadre, en a besoin pour se construire.

"monsieur restez homme, solide, bon mari, père et amant, faites du sport etc..."
Info ; la  même remarque que pour la femme, la perfection source de stress gâche ce que vous êtes, écoutez-vous prenez en compte vos ressentis, vos désirs, vos gouts.

Une dernier chose, dans les médias actuelles, les psy parlent de traumatisme, de SSPT, de dépression, cette diffusion très négative ne reflète pas l'état psychologique des français, du moins pas á ce niveau sauf chez certaines personnes aux profils particuliers.
Les malades de la covid, les familles ayant perdus un proche, les personnes en grandes difficulté professionnelle et/ou financière, certains étudiants, des personnes seules peuvent traverser un épisode dépressif.

Un ras le bol général concerne la majorité d'entres-nous mais lassitude n'est pas dépression ni traumatisme.
 Stop  ce vocabulaire négatif, insécurisant, provoquant plus de stress, d'anxiété que  ne l'est la réalité.
Il s'agit d'une autre forme d'injonction, plus pernicieuse dans ses effets secondaires, sans oublier le markéting que cache ces propos.

Prenez soin de vous, faites-vous confiance, écoutez votre voix intérieure, ne vous laissez pas envahir par ces sommations médiatiques. 

Si vous vous forcez á agir en fonction de telle ou telle injonction qui devient une dictature personnelle  avec des :

 "il faut que je sois, fasse..." stop, ce signe vous dit "ne le fais pas, ce n'est pas toi" "donnez-vous le droit de dire NON, d'afficher et affirmer vos choix"

INFO

Si vous manquez de confiance ou estime en vous-même cet affranchissement des injonctions et autres codes est un bon moyen d'en acquérir

S'affranchir ouvre ce chemin de liberté vers soi-même, permet de se retrouver en toute conscience.




Me consulter en cabinet 
Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici : 





























Me consulter en cabinet www.psychotherapie-laurence-rigody.fr Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici : http://www.attitude-coach.com/p/comment-ca-marche.html