Affichage des articles dont le libellé est émotion thérapie cognitive-comportementale. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est émotion thérapie cognitive-comportementale. Afficher tous les articles

samedi

La couleur de ces émotions qui sont notre "Moi".

La couleur des émotions qui nous façonnent.
Elles sont notre "Moi" a travers diverses facettes de notre identité.




Cet article concerne les femmes et les hommes😀

Joie, tristesse, colère, rejet, peur etc. tout au long de la journée les émotions jaillissent fugacement ou pas.

La tendance au nom d'un certain bienêtre incite le plus souvent à les "cacher, minimiser ou pire à les refouler" ou les fuir.

L'émotion "angoisse forte" dérange, elle fait peur, encore une émotion qui pousse 
a faire n'importe quoi, évitement le plus souvent mais cela ne fonctionne pas; au contraire l'émotion empire.
Canaliser n'est pas dompter ces émotions fortes.
Canaliser c'est en premier accepter ce ressenti perturbant, c'est apprendre par la respiration à  diminuer la décharge émotionnelle.

La souffrance et la douleur éclaboussent tout le monde un jour ou l'autre au point de l'intolérable, de l'invivable, l'acceptation de cette souffrance reste complexe fait partie du processus de reconstruction avec le temps.
\La consultation d'Un thérapeute vous accompagnera sur ce chemin

Les émotions sont l'expression de notre MOI le plus intime, elles s'affinent très vite chez le bebe pour s'affirmer de plus en plus.
Elles sont le reflet de ce ressenti inhérent à chacun en fonction de l'éducation, de l'environnement de notre biologie...et oui !
Ce que vous n'osez dire, montrer se distille en vous en ressenti.

Emotif-ve vous pleurez pour un rien, de joie ou de tristesse, vous vous excusez sans cesse d'exister ?
Stop, vous êtes ainsi composé-e tout en couleur en fonction de la variation du moment que vous vivez façon XXL

Stop aux excuses sans fondement devenues un automatisme, pensez plus large et haut à votre place dans la vie et prenez là en évitant le mode victimisation.

Vos débordements émotionnels dessinent votre charme, acceptez les.

La limite de vos émotions sera peut-être l'autre déstabilisé, parfois.
Expliquez, parlez de votre mode de fonctionnement afin qu'il, elle n'interprète en personnalisant négativement un comportement n'appartenant qu'a vous.


Les émotions se vivent, elles sont vivantes colorent la vie de bleu, rouge, rose, vert et autres couleurs selon la personnalité.

S'interdire de les montrer coupe d'une part de soi-même jusqu'à parfois s'isoler des autres  et/ou les tenir à distance.
Le risque : la somatisation.

La vie n'est qu'émotion, ne pas l'accepter peut dénoter un besoin contrôle excessif a travers  un faux self, malheureusement certaines éducations rigides les inhibent avec des conséquences connues.


Nos différences de personnalité,  introverti-e, extraverti-e, façonnent l'expression des ressentis mais toujours exprimées ou non, elles sont 

Accepter les émotions  agréables comme un cadeau.

Accompagner vos émotions  en les acceptant quelles soient bonnes, positives, négatives, votre MOI  appréciera cet état

Mettez de la couleur sur vos émotions.


Me consulter en cabinet 
Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici :