mercredi

Humour, amour et profils psy. On aime, on déteste

Quelques profils à découvrir pour repérer qui est l'autre !

Qui est-il ou elle vraiment ? Une relation est-elle possible ?
Vous venez de le ou la rencontrer, c'est parfait si ce n'est que quelques petits détails dans le comportement vous intriguent, surprennent ou énervent.

Comment savoir qui est ce garçon, cette fille ?
Comment le, la comprendre, ne pas s'arrêter sur une première impression ou prendre la fuite si ce profil là ne vous correspond absolument pas ?

Avertissement : les profils décrits ici sont à la limite de la caricature, l'écriture contraint à forcer le trait, ayez toujours du recul en les lisant.

Profil étant masculin j'écris
 "le..." bien que tous les profils se déclinent au féminin comme au masculin.

Dans cet article,
 8 profils à découvrir et quelques astuces et conseils pour vous comporter face à cet(te) inconnu(e) ! 


 Le hautain « le sais toujours tout » vous faisant ressentir que oui, définitivement vous êtes un(e) incapable, juste bon(ne) à cirer ses chaussures, il ou elle toise tout le monde de haut et si son regard sur vous s'illumine ne soyez pas dupe. (narcissique par ex. avec parfois un peu de parano)
Mon avis : soit il, elle vous éblouit par sa beauté, sa parole, son allure et vous occultez son arrogance envers les autres, attention au quotidien un tel profil se révèle peu vivable.Vous avez une âme de bon samaritain, votre côté sacrificielle, mère poule ou homme protecteur y trouvera peut être son compte. Ce personnage là féminin ou masculin s'aime lui-même avant tout...Vous aurez le second rôle ! A mon sens un tel profil ne peut s'entendre qu'avec un alter ego ! 
Le + : flattez le ou la, utilisez la brosse à reluire le personnage, il, elle ne se passera plus de vous.

L’autoritariste (différent de l’autoritaire) qui veut tout diriger, commander, genre « le petit chef despote » dans son milieu, mais qui « s’écrase » face à l’autorité (manipulateur, ou dominant par peur de l’être).
Mon avis : ce profil est parfait pour vous si vous aimez que l'on prenne votre vie en main, mais ne rêvez pas, les chaussettes qui traînent, les soirées entres-copines faites un trait dessus. Vous serez au garde à vous  quand l'autre, lui ou elle, sera en crise "d'autorité".
 Le + : vous pouvez amadouer un tel profil en louvoyant si vous n'aimez pas les conflits ! 

Le râleur coléreux, impulsif, de mauvaise foi, il râle sans cesse et pour tout : le soleil, la pluie, le patron, le voisin. Rien ne va jamais. Peut être dirigiste, contrôle mal son impulsivité, peut être agressif verbalement.  Ce peut être un soupe au lait très généreux…(passif/agressif, narcissique etc..)
Mon avis : et oui, comme je l'indique ce profil, homme ou femme, est bien plus malléable que les apparences ne le laissent supposer. Quand il ou elle s'énerve, laissez passer l'orage et vous  le, la retrouverez tout sourire.
Le + : rien de plus que ce qui est écrit ci-dessus !

L’instable indécis, souffle le chaud et le froid, avec lui vous êtes sur le « qui vive » en permanence tant ses réactions émotionnelles sont disproportionnées. Il (elle) est là aujourd’hui, mais demain est un énorme ? Il aime un jour, et pas le lendemain. Il avance et recul, ce profil épuise l’autre (borderline ou/et évitant, de nombreux profils peuvent êtres instables)
Mon avis : ça fait mal et fera encore plus mal si vous craquez totalement. Par définition ce profil là ne s'engage que difficilement ou après x revirements...
Le + : typique du "tu me veux, je te fuis et tu ne me veux pas, je te veux "! Si vous aimez ce gente de relation c'est jouable...

Le narcissique n’aime que lui, doit être le centre, aspect vital à sa survie, ce besoin dénote un manque d’estime de soi, compensé par le narcissisme. Attention selon le degré de narcissisme, l’autre n’est qu’un pion, un faire valoir parfois. (narcissique, histrion) 
Mon avis : sans une dose d'abnégation de votre part la relation sera parfois houleuse si votre   EGO se révolte. Si ce narcissisme est pathologique, prudence, que vous soyez homme ou femme vous ne serez que le spectateur d'un être cherchant  le sens de son existence dans votre regard...
Le + : comme pour le "hautain" la flatterie marche. Dès le début de la relation, imposez-vous, ne laissez pas l'autre prendre trop de place.
  Situation classique et normale de narcissisme, s’opposer, s’affirmer, oser, exprimer désaccord, refuser l’irrespect….l’instinct de survie relève du narcissisme et de l’agressivité. Question de dosage, attention donc à ne qualifier de narcissique une personne ayant simplement assez confiance en elle pour se moquer de déplaire!

Le manipulateur alors là, revoyez vos copies, car peu ou prou, nous le sommes tous à un moment, comme pour le narcissisme qui à doses homéopathiques sont nécessaires.
 Mais le vrai manipulateur, vibrant au degré supérieur, entoure sa proie pour l’amener pile poil où il le souhaite !…(tous les profils peuvent receler un aspect plus ou moins élevé de manipulation).
Mon avis : comme pour le narcissique tout dépend du degré de manipulation. Le vrai manipulateur (conscient ou pas) s'adaptera à vous, vous enrobera de plaisir et de douceur, il, elle sera ce que vous attendez, souhaitez... voilà l'attitude des premiers jours, mois ! Et après ? La réelle personnalité apparaîtra et votre monde enchanté risque de se transformer en une triste mascarade d'amour.
Le + : un(e) gentil(le) manipulateur(trice) ne le sera que pour des choses bénignes, comme un enfant capricieux ou une femme enfant réclamant de l'attention. A vous de déceler assez vite  quel type de manipulateur se cache derrière le masque.
Situation classique de manipulation, vous vous ennuyez ce soir, appelez votre meilleure amie pour un cinéma, elle refuse, vous insister «ce est film Génialissime»…voici un exemple banal de manipulation
Attention. L’association manipulateur/narcissique se révèle dangereuse pour l’autre. Rassurez-vous, elle est assez rare (5%), mais fuyez à la moindre alerte.
La victime, le plaintif genre « cela n’arrive qu’à moi », « je n’ai pas le droit au bonheur » « les autres ont plus de chance que moi » culpabilise de tout, se pose en victime de la vie, reconnaît difficilement ses erreurs, ou ne parle que d’elles (dépendant ou/et paranoïa, manipulateur…)
Etc…à relier souvent au collant/dépendant, celui vous faisant culpabiliser d’être heureux.

Mon avis : il, elle ne respire pas toujours la joie de vivre, a besoin de positivisme, vous  aurez ce rôle de bout en train. Relation vivable, sous condition que ce profil ne soit pas un dépressif chronique et que ces états d'âme souvent sombres ne sapent pas votre moral. Evitez ce profil là si vous vibrez sur le même mode... Tristesse garantie !
Le + : selon le caractère de la personne, vous pourrez apporter, voire aider l'autre à se dégager de son côté victime.

 Le méfiant critique, rejette la gentillesse car n’y croit pas, se pose souvent en victime défavorisée se faisant « toujours « avoir » par les autres, susceptible, pense que les autres le jalousent, l’envient, se sent supérieur, a peur de l’agression, (parano, narcissique, antisocial parfois).
Dénote une difficulté à nouer des relations, même au degré inférieur, ce profil est toujours difficile à vivre pour l’individu et l’entourage, s’accompagne souvent d’un rejet des rapports sociaux (antisocial). Là aussi attention à ne pas faire de déduction trop rapide.

Mon avis : un(e) introverti(e) qui ne se lâche pas facilement tant sa peur des autres colore son quotidien. En amour, il, elle ne vous fera pas confiance comme par magie, les preuves que vous lui donnerez vaudront plus que les mots. Là encore tout dépendra du degré de méfiance, dans l'aspect le plus pathologique c'est l'essence faisant les vieux garçons et les vieilles filles. Prudence si d'entrée ce personnage est très critique sur les autres, se sent victime de tout le monde.
Le + : un profil non pathologique peut gagner en confiance en lui-même, donc dans les autres si vous jouez la carte de la sincérité. A l'ordre du jour : patience.

Vous vous reconnaissez peut-être dans certains de ces profils que je vous conseille d'interprétez au second degré, sans oubliez que nous sommes toujours un peu de ceci et peu de cela avec un zeste d'autre chose... Bonne lecture.

Dans le prochain message 8 autres profils
vous seront présentés,
nous irons vers des profils de plus  en plus positifs au fil de la découverte de ces personnages que nous croisons tous les jours.
En amour plus qu'ailleurs les peurs et désirs s'expriment bien inconsciemment dans le miroir que nous renvoie l'autre.

Lire Article 3




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de ne pas employer de propos racistes, orduriers, ni le style sms ou texto. Merci également de vérifier l'orthographe ! Les commentaires sont modérés (contrôlés), ils n'apparaissent pas de suite.Les commentaires doivent décrire une expérience de vie, votre comportement, vos ressentis pouvant servir aux lecteurs et lectrices de ce blog.

Pas de publicité personnelle ! Merci de me contacter via mail si vous désirez une parution