mercredi

L'art de s'ennuyer sans ennui. Mode d'emploi.

L'art de s'ennuyer sans ennui. Mode d'emploi

L'ennui à dompter !


Covid, covid et le temps.
Le temps reste une notion difficile à cerner n'étant pas le même pour tout le monde.

 Celui-là nous en laisse du temps pour ruminer, songer, batailler et s'ennuyer du temps qui passe si lentement qu'il en devient agaçant, perturbant et sans fin.

Télétravail, couvre-feu le chez-soi devient enfermement, la maison qui se doit d'être le havre de tranquillité, de rassurance, le cocon douillet dans lequel se retrouver en solo, couple, enfant(s) se métamorphose en source de stress et d'un ras-le-bol de tout et tout le monde !

Autre situation en solo si vous ne travaillez pas : le canapé sur lequel vous comptez les secondes s'égrenant dans une lenteur mortifère semant un parterre d'ennui.
Alternative : utiliser le silence en un moment méditatif
Frustration, procrastination, tristesse et un ennui très ennuyant parsemé d'un zeste de "envie de rien, envie de tout" !

Stop !
Ennui à utiliser pour se faire du bien.

  • Acceptez de vous ennuyer un peu, une journée à ne rien faire, deux journées ok, au delà vous risquez l'angoisse;
  • Calé(e) dans le canapé, au lieu de plonger dans des idées anxiogènes, laissez flotter votre esprit vers des souvenirs agréables en les visualisant.
  • Vous avez le droit de rêvasser !
  • Ou/et concentrez vous sur un bruit, un son en le détaillant, notez vos émotions.
  • Dehors, alors là forcez vous, mais sortez que vous habitiez en campagne, en ville il y a toujours des lieux à découvrir, baladez vous une heure pour dopez les endorphines, l'air frais revigore.
  • Lisez, jardinez, faites la cuisine, bricolez... autrement dit occupez vous, parfois à à ne rien faire.
  • Prenez le temps, vous savez cet éloge de la lenteur qui siffle à vos oreilles "Oui, mais je fais comment ?"
  • Par exemple, évitez de faire dans l'urgence et surtout de pensez que vous êtes obligé(e) de faire tout vite puisque le temps est votre ami.
  • Vous êtes votre seul(e) et unique censeur, l'autoflagellation n'aide pas !
  • Râler un peu, vous en avez le droit, râler beaucoup et trop souvent sur une situation pour l'instant "inchangeable" ne fait que l'alourdir encore plus...Question de choix cognitif ! A modifier je vous prie.
  • Souriez à votre coeur, un petit exercice de détente pour s'aimer chaque jour un peu plus. 
  • EX : dans le canapé, confortablement installé(e), yeux fermés, respirez lentement, concentration sur le coeur que vous nimbez de rose, ressentez ses battements et souriez lui...10/15mn
  • Chaque jour ressemble au précédent qui sera comme celui de demain, même routine...oui, je sais combien ce contexte est lourd. Mais, il ne s'agit que d'un passage à durée déterminée, votre vie en suspend maintenant reprendra son cours et vous râlerez alors " j'en ai marre, je manque de temps."
Appuyez vous sur ce temps complexe à gérer pour vous faire du bien !
Ennuyez vous sans ennui pour tout simplement vivre mieux l'instant présent.




Me consulter en cabinet:
Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de ne pas employer de propos racistes, orduriers, ni le style sms ou texto. Merci également de vérifier l'orthographe et de me signaler les miennes ! Les commentaires sont modérés (contrôlés), ils n'apparaissent pas de suite.Les commentaires doivent décrire une expérience de vie, votre comportement, vos ressentis pouvant servir aux lecteurs et lectrices de ce blog.

Pas de publicité personnelle ! Merci de me contacter via mail si vous désirez une parution