samedi

Râler, rouspéter sans cesse ou accepter ? Mode d'emploi

Râler et rouspéter sans cesse ou accepter ?
Le stress provoque un isolement...

Quels sont les avantages et inconvénients à râler sans cesse ?
Mais, entre râler une fois et rouspéter sans cesse les conséquences sont autres.
 Rouspéter un peu :
Admettons que cela vous aide à "décharger" vos frustrations dégénérant en colères.
Râler sans cesse :
Installe une anxiété permanente, une insatisfaction envahissante avec des idées très négatives faisant perdre la réalité de ce qui est vraiment et ceci vaut pour toutes les situations de la vie, covid ou pas.

Vous râler d'être coincé à la maison dès 18h, de ne plus voir des amis(es), de ne plus vous attabler autour d'un verre ou de fréquenter tels ou tels restaurants.

Vous rouspétez pour tout ce qui ne vous convient pas, votre vie en manque de liens sociaux, de ce contexte jugé trop contraignant, votre partenaire en retard, sur ce que vous devez faire etc.etc...la liste est longue des récriminations quotidiennes.

INFO : en suivant les liens de cet article vous trouverez de mode d'emploi complémentaire de la TCC

Limités, à moins de totalement transgresser ce qui est ! et là aussi c'est un choix à assumer.
Si, cela vous apporte une tranquillité d'esprit, libre à vous de le faire.

Ah, vous râlez encore : "pas si simple"

C'est un choix !

Ok, mais vous avez le choix d'accepter.
Je vous imagine râler, refuser ce verbe "accepter" rien qu'en le lisant.

Vous continuez à rouspéter cultivant un stress pernicieux, si vous êtes déjà stressé, anxieux vous risquez de vous enfermer dans état anxiogène qui, soyons objectifs, ne changera rien à la situation.

Notre gouvernement est-il liberticide ?
Non, c'est ce virus l'ennemi, les mesures prises le sont pour justement sortir de cette pandémie. 

Le refuser n'amplifie que le problème, à tort ou à raison tous les gouvernements ont opté, privilégié le sanitaire.

Accepter changera quoi ? 
Canalisera le stress, rendra plus "vivable" en famille, évitera les coups de blues durables, voire le burn-out ou un épisode dépressif si vous êtes déjà un anxieux.

Comment faire ?
Modifier vos cognitions (système de pensées)
Posez les avantages concrets à votre style de pensées : elles vous rassurent ou angoissent, vous apportent un mieux être etc. etc.
Idem avec les inconvénients, notez vos émotions, votre état physique, vos somatisations,
le sommeil, la mémoire etc.

Prenez le temps de réfléchir ! en vous posant ces questions
Dans quel "état" vous sentez-vous au top  ou pas ?
Râler vous donne-t-il une bonne image de vous-même ?
Concrètement cela modifie  la situation  ou pas?
Vos relations familiales se colorent en rose, gris ou noir ?
Vous sentez-vous isolé(e), incomprise ?
Ces ressentis sont-ils exacts ?

Nous sommes d'accord sur ce point, la situation n'est guère jouissive, nous sommes des milliard à vivre des restrictions à divers niveaux.

Et, trop ruminer sur le sujet ne fait que le dramatiser en donnant une sensation de "non fin",
ce qui est faux (à mettre en pratique pour différentes situations)
Ce moment désagréable de manques divers et variés cessera, alors ramenez le à ce qu'il est !

Gardez le sourire, riez, donnez vous le droit d'exprimer une lassitude sans sombrer dans le psychodrame.

L'acceptation aide à assumer une situation difficile, permet d'avoir du recul et de se détendre en relativisant votre situation personnelle dans le contexte, car méfiez-vous d'une tendance à vous écarter des autres !

Pour vous détendre ou apprendre à le faire suivez ce lien pour y découvrir des liens audio et des techniques de respiration, relaxation etc.

Suivez-moi sur FB
Me consulter en cabinet
 Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de ne pas employer de propos racistes, orduriers, ni le style sms ou texto. Merci également de vérifier l'orthographe et de me signaler les miennes ! Les commentaires sont modérés (contrôlés), ils n'apparaissent pas de suite.Les commentaires doivent décrire une expérience de vie, votre comportement, vos ressentis pouvant servir aux lecteurs et lectrices de ce blog.

Pas de publicité personnelle ! Merci de me contacter via mail si vous désirez une parution