samedi

Le bal de la Saint-Valentin...les invisibles de l'amour.

Saint Valentin ou fête des amoureux !
Cette année "covidienne" la dessine comme un bal d'invisible.
Le bal de la Saint-Valentin

                       Cette année "covidienne" la dessine comme un bal d'invisible.

Tous mes vœux de bonheur aux amoureux, à ceux se connaissant depuis...un long moment et aux autres !

Pour les célibataires, ou ceux éloignés par la force des circonstances la Saint-Valentin éclabousse d'un goût amer du désir de l'autre.

En cette période croiser l'autre, entre confinement, couvre feu et masque devient un exercice exigeant volonté, ténacité, opportunité et goût de l'inconnu sans oublier la chance de...

Rencontrer l'autre n'est jamais un exercice simple.
Qui est-il ou elle, son caractère, question à laquelle se rajoute aujourd'hui cette autre interrogation :
qui se cache derrière le masque, à qui ressemble-t-il ou elle ?

Nous nous avançons tous avec un masque, même en période sans virus.
Montrer le meilleur de soi-même en jouant un peu, beaucoup etc...
Les timides, méfiants risquent de se refermer sur eux-mêmes.

Evitez de vous résigner en renonçant à une rencontre.

Aujourd'hui le masque, s'il peut ajouter de la séduction et du mystère, couplé à une personnalité ambiguë risque soit de réserver un belle surprise, soit provoquer une immense désillusion.

Il y a comme une notion d'invisibilité, que fait l'autre, pense t-il ou elle à moi ?
 excitation, angoisse, jalousie...tout dépend de ce que vous êtes, du type de relation établie.

Sans oublier les couples séparés justement à causes de ce qui est cité ci-dessus, ces amoureux là vivent une frustration quasi quotidienne, je pense aux étudiants déjà en situation déséquilibrée, lorsque la distance s'y ajoute tout devient plus aléatoire et sujet à questionnement.

Une relation vraie résistera à ces étapes de "on se voit" "on s'éloigne" indépendante du désir de chacun.
Une très nouvelle histoire aura sûrement plus de difficulté à acquérir une vitesse de croisière.

La saint Valentin, ce cadeau d'amour à l'autre sera justement "VOUS" bien plus essentiel que la chose offerte, ceci ne dispense de cela.😉

Pour les couples, majoritaires dans cette saga,
 enfin je vous le souhaite, 
vivant sous le même toit,
 l'hyper-présence de l'autre peut générer de la tension, télétravail, couvre-feu, peu,  les enfants, très peu de loisirs sont autant de sources de conflits qu'il faut apprendre à alléger.

Mon conseil, 
faites la trêve de la *Saint-Valentin* profitez de ce présent pour vous rapprocher, faire la paix et mettre de côté les reproches et autres comportements délétères.

Je vous renvoie à cet article sur l'histoire de la Saint-Valentin, sur ce personnage qui fut un martyr.

Clin d'oeil de l'histoire, peu sympathique il est vrai, 
semble dire :
aimer demande de souffrir un peu et de peut-être donner plus !
Acceptez la part d'inconnue de la relation, de ce qu'est le, la partenaire, transformer la frustration en patience que l'éloignement ou le manque renforce vos sentiments.

Aimez-vous comme vous le pouvez, mais aimez-vous tout simplement. quel que soit votre type de relation.


Me consulter en cabinet
Me consulter par téléphone/Skype ou mail, les infos sont ici : 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de ne pas employer de propos racistes, orduriers, ni le style sms ou texto. Merci également de vérifier l'orthographe et de me signaler les miennes ! Les commentaires sont modérés (contrôlés), ils n'apparaissent pas de suite.Les commentaires doivent décrire une expérience de vie, votre comportement, vos ressentis pouvant servir aux lecteurs et lectrices de ce blog.

Pas de publicité personnelle ! Merci de me contacter via mail si vous désirez une parution