mardi

Regards d'hommes sur la femme ! Etudes

Que pensent-ils de nous ?
Je vous livre quelques réflexions d'hommes reçus en consultations.



Regard d'homme
Le regard masculin sur la femme est aussi varié que le sont les individus, je parlerai donc de "regards"

Chacun individu trimbale son passé amoureux pour certains parsemé de souffrances non "assimilées" comme un plat trop gras et indigeste, pour d'autres "mariés" pour la vie qui seront prêt à tout pour que perdure la relation.


Quelques uns vivent une relation difficile comme une initiation pour "grandir", devenir homme et/ou se protéger.


Des hommes cherchent la "femme", un idéal les fuyant à chaque rencontre et les menant vers des émotions contradictoires..
Ne pouvoir se passer de...mais perclus de trouille à la pensée de se tromper, donc ils se "blindent"... 
Une différence : un homme trahi plusieurs fois, deviendra cynique, ours, manipulateur ou calculateur.
Son EGO blessé ne guérira jamais totalement, il ne croira plus en l'amour, ne s'engagera que difficilement.


Le narcissisme se conjuguerait-il au masculin ?
Je ne le pense  pas à entendre les plaintes de messieurs pour lesquels la femme reste un personnage très auto-centré sur son univers féminin dont ils ne cernent pas toutes les arcanes.


Ils admirent, détestent, se méfient, sont attirés, ils plongent ou testent.


Car voilà, il y a autant de comportements féminins que d'individus, la multiplicité nous sert ou dessert à l'identique..Tous égaux. ! Relisez les profils psy.


Autre idée fausse : les hommes ont des émotions et oui autant que nous ! Certains femmes les en croient dépourvus...
Le besoin de protection au masculin.
La souffrance est asexuée, sans moralité, elle ne se quantifie pas moins que la notre, elle se vit, se traverse et laisse des séquelles, des cicatrices !!


Pourquoi sont-ils plus infidèles que les femmes ? Et le sont-ils vraiment plus ?
Dans des temps anciens, la survie de la famille, du clan reposait sur l'homme, le chasseur c'était lui.
Des siècles de religion véhiculèrent la suprématie masculine, la société fut "Virile" puisque la femme n'avait pas d'existence légale.
Reste dans le cerveau archaïque, le reptilien cette mémoire là : domination masculine.
L'homme s'identifie à sa sexualité, sa virilité pense t-il dépend de celle-ci...
Ceci aurait-il un lien avec cela ? Sûrement !
Ne perdons pas de vue un point important : les hommes aiment être surpris,étonnés.
Un reproche fait à la femme revient fréquemment : la routine, le manque de séduction, la parcimonie dans lesquels des femmes une fois en couple s'enferment et s'avachissent comme dans un canapé.

L'homme aime être séduit...n'oubliez pas l'instinct du chasseur !


N'oublions par le besoin de reconnaissance dont nul n'est épargné, encore plus après une rupture.
En cela nous sommes encore égaux.


Nous jugent-ils plus fortes qu'eux, plus responsables ?
Oui et non ! L'évitant comme le dépendant  fuyant le conflit, quelque soit sa position sociale, sera guidé vers une femme dominante, enfin prenant tout en charge qu'il jugera plus "solide" que lui.
En réalité nous sommes là dans une relation névrotique.
L'homme plus narcissique, macho sera piloté vers une femme "admirative" ou il sera le "pygmalion".
Ce type d'homme, s'il est trahi développera une notion "barbare" du couple, dans son imaginaire la femme devient  "l'ennemie".


La femme plus forte que l'homme ! J'entends fort peu chez les hommes cette idée là 
 Ils ne raisonnent pas ainsi le rapport homme/femme, le positionnant plus dans une notion d'échange, mais là encore tout dépend de l'individu.
Juste un moment de réflexion
Nous sommes, pour nombre d'entres eux, plus sournoises, plus manipulatrices dans le sens d'obtenir ce que nous voulons en utilisant tous les moyens, mêmes déloyaux, pour y parvenir !





Nos différences infimes interviennent dans des attitudes mineures de vie, elles sont la forme pas le fond.
Car nos émotions sont similaires, nos ressentis de souffrances aussi intenses, nos façons d'aimer se manifestent en fonction de nos individualité et non de nos sexes.
Nos désirs sont les mêmes, comme nos besoins et nos peurs.
L'homme plus que la femme, vit l'instant présent, profite du moment.


Tous les grands philosophes, bouddhistes inclus prônant de vivre
 "L'INSTANT PRÉSENT"
 étaient des hommes ! 
 Une Réflexion sur ce sujet s'impose !


Certains hommes ont peur de la femme de l'amour, comme certaines d'entres nous se méfient de l'homme.
D'autres vibrent, aiment , s'enfouissent dans le sentiment amoureux.
Ils y a les blessés de la vie, les optimistes, les dominants, les pessimistes, les vainqueurs, les passifs, comme nous....


Les reproches que nous leurs adressons, ne sont-ils pas les nôtres ?
Dans notre cerveau reptilien, ne subsitent-ils pas ce besoin, recherche de l'homme "protecteur", du moins pour certaines femmes ?


Je reviens à C.G Jung qui parla le premier del'Anima et de l'Animus,(voir article) n'oublions pas que nous sommes génétiquement constitués XY, chromosome féminin et chromosome masculin.
J'explique, si le chromosome X vient du père, la fille sera plus masculine, s'il vient de la mère elle sera plus féminine...
Le féminin et le masculin cohabitent en chacun de nous, la difficulté ou la facilité "d'être" viennent en partie de ces pôles là !


Pour conclure :le  regard de l'homme sur la femme découle de sa propre histoire, de ses expériences amoureuses, pas de schéma type, pas de généralité.
 J'en déduis après des années de travail que sur le fond nous sommes, vibrons, vivons, aimons à l'unisson.
                     Qu'il n'y a pas un regard d'homme, mais des regards  sur la femme.




                            Vous messieurs qui lirez cet article, quel regard portez-vous sur la femme ?


Voici la copie d'un commentaire (ci-dessous) en disant plus que moi sur les chromosomes
Bonjour,

Chacun de nous a une paire de chromosomes car à l'origine nous provenons d'une rencontre entre deux gamètes.
Au niveau des chromosomes sexuels,
les hommes ont un X et un Y
les femmes ont deux X.
Le chromosome Y provient toujours d'un gamète du père. Le chromosome X d'un homme provient toujours d'un gamète de la mère. Pour une femme, elle hérite d'un chromosome X provenant de son père et un chromosome X provenant de sa mère.

Cordialement,


Pour me joindre :

3 commentaires:

  1. Bonjour,

    Chacun de nous a une paire de chromosomes car à l'origine nous provenons d'une rencontre entre deux gamètes.
    Au niveau des chromosomes sexuels,
    les hommes ont un X et un Y
    les femmes ont deux X.
    Le chromosome Y provient toujours d'un gamète du père. Le chromosome X d'un homme provient toujours d'un gamète de la mère. Pour une femme, elle hérite d'un chromosome X provenant de son père et un chromosome X provenant de sa mère.

    Cordialement,




    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, effectivement et merci de ces précisions ! Mon "raccourci" XY n'est pas très explicite sur le sujet.
    Je vous souhaite une excellente fin de journée.
    Cordialement.
    Laurence

    RépondreSupprimer
  3. P.S.Si vous êtes un ou une expert(e) dans le domaine, je vous invite à m'envoyer un article en utilisant les commentaires ou par mail...
    J'accepte avec grand plaisir de publier d'autres articles sur des thèmes enrichissant ce site.

    Cordialement

    Laurence

    RépondreSupprimer

Merci de ne pas employer de propos racistes, orduriers, ni le style sms ou texto. Merci également de vérifier l'orthographe ! Les commentaires sont modérés (contrôlés), ils n'apparaissent pas de suite.Les commentaires doivent décrire une expérience de vie, votre comportement, vos ressentis pouvant servir aux lecteurs et lectrices de ce blog.

Pas de publicité personnelle ! Merci de me contacter via mail si vous désirez une parution