mercredi

La castration psy au masculin et complexe maternel

La psychanalyse Jungienne nous offre des explications sur l'une des racines de la castration psychologique au masculin

Vivre, aimer sans peur. Un défi à relever.
Dans cet article j'aborde le complexe maternel 
ou comment  un homme adulte  peut rester prisonnier de son inconscient en projetant une Anima négative sur la femme.

Comme un enfant de 3/4 ans.
Quand l'homme renvoie cette image immature de lui-même, la femme s'interroge

Pourquoi 3/4 ans ?
C'est + ou - l'âgela conscience réelle des événements n'est pas encore là.
Tout est ressenti, intériorisé mais forme les racines de la conscience, du souvenir, de la mémoire consciente !
4 ans c'est l'âge du début de la conscience.

Mais qu'a donc vécu, ressenti cet homme là (qu'il ait 20 ou 60 ans ne change rien à son comportement) pour que soudain il replonge dans une attitude si immature ?

Quel complexe l'anime, l'inhibe ?
La faute à qui ? 

"Maman, maman où es-tu"
Voici donc la responsable ?
Non, ne simplifions pas si vite.
Le père ou un référent masculin (si père absent) peut compenser et aider à la construction psychologique du garçon.




0 à 3/4 ans.
La mère, c'est la maman protectrice,celle qui nourrit, dorlote, pardonne, cajole, la mère idéale.
Prémices de l'image qu'aura l'homme de la femme.
Nichée au fond de son inconscient, cette image restera. 
C'est la Mère, belle et radieuse, la Déesse.
Fils-héros le petit enfant intériorise dans son inconscient une magnifique image de pureté.
Ce que je décris est une image presque idéale de ce que devrait être une éducation...

Mais la vie n'est jamais si parfaite, maman n'étant qu'un être humain son comportement s'il dysfonctionne souvent peut induire chez l'enfant de l'insécurité, tout ceci bien sur s'imprimera inconsciemment chez le petit enfant.
Il y a déjà un conflit intérieur inconscient.


Mais il grandit, la conscience s'installe créant une distorsion entre rêve et réalité.
La mère réelle n'est pas celle animant l'inconscient.
L'enfant dégringole de son perchoir d'illusion pour se heurter à la "Vraie Mère" qui est avant une femme avec sa personnalité.

En principe cette "différence" s'intègre peu à peu à la psyché de l'enfant, il acceptera que Maman ne soit pas si divine que dans les brumes d'un vague souvenir d'une mère "autre".

Si elle ne s'intègre pas pour X raisons ?
Mère distante et père idem,
 divorce,
 naissance d'un autre enfant,
 disparition  ou omniprésence de la mère,
 agressivité ou violence des parents entres eux et/ou envers l'enfant,
 trop de protection,
fils de maman etc...
Fils de maman provoque d'énorme dégâts psychologiques chez un garçon qui sera "otage"...
Culpabilisation, manque de confiance, difficulté à agir et à gérer les problèmes, soumission ou révolte...

La révolte l'aidera à s'émanciper de l'emprise maternelle.



Si le garçon en grandissant refuse la nouvelle "image" qu'il a de la mère, il éprouvera un manque, une impression de vide
de "castration"

Conséquences :

Toutes ses relations avec les femmes seront teintées de cet antagonisme avec un besoin de différenciation sexuelle.
La femme représentera l'attrait et la répulsion.

Son comportement :
S'affirmer en tant qu'homme quitte à surjouer le "mâle".
Charmer, plaire sera son  mode d'expression.
Il collectionnera les aventures en recherche de la Femme-Divine, image primordiale de la mère.
Passif/agressif dans ses rapports aux autres.
Ce monsieur a peur de la vie et de l'engagement.
Donjuanisme ou impuissance etc...
Une tendance à la fuite, l'évitement comme mode de comportement ou l'agressivité, l'attaque par peur d'être dominé.


Moralité :
 Madame quand votre compagnon régresse dans un monde d'infantilisme, sachez qu'il se bat contre lui-même soumis à des sensations contradictoires, ceci n'excuse pas tout !


Si vous êtes maman d'un petit garçon n'oubliez pas que le dialogue désamorce, débloque les incompréhensions.
Que des punitions injustifiées généreront de l'angoisse donc une perte de confiance.
Que trop de laxisme éducatif induit des difficultés :
* à trouver sa place dans le couple, dans la société
* à supporter l'autorité
*à fuir ou s'imposer


Monsieur prenez conscience de ce conflit intérieur se traduisant par des attitudes et des émotions très paradoxales dans vos relations amoureuses et avec les femmes en général.
Ce comportement se manifeste également avec l'autorité sous toutes ses formes.

Mon avis :
prendre conscience d'un complexe permet en l'identifiant de modifier des comportements.
Votre regard sur la femme, votre rapport à la vie n'en seront que plus libres de toutes peurs.


Vivre pleinement l'amour ou le rêver...


Articles à consulter 
pour plus de détails sur la castration psychologique ou complexe maternel chez l'homme
 Lisez cet article  et celui-ci  sur la castration
Je vous recommande de lire également cet article sur la notion
Anima/Animus


Besoin d'un conseil, d'un soutien :
consultation par téléphone ou Skype en cliquant sur le menu 
"Contact/Allô, psy en ligne"
Possibilité de poser une question par mail avec un principe de
Question/réponse 12 euros le mail

Consultation en cabinet dans le Golfe de St Tropez


Retrouvez moi suFB









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de ne pas employer de propos racistes, orduriers, ni le style sms ou texto. Merci également de vérifier l'orthographe ! Les commentaires sont modérés (contrôlés), ils n'apparaissent pas de suite.Les commentaires doivent décrire une expérience de vie, votre comportement, vos ressentis pouvant servir aux lecteurs et lectrices de ce blog.

Pas de publicité personnelle ! Merci de me contacter via mail si vous désirez une parution