vendredi

18 conseils pour résister à un dépendant affectif.



Vous aimez un(e) dépendant(e) affectif(ve) mais ses doutes vous étouffent ?Comment sauver le couple ? Article à lire à 2 !
La dépendance affective, un poison lent pour une relation !



Information : les conseils sont d'ordre généraux et ne peuvent se substituer à la consultation avec un professionnel
******** Je conseille au dépendant affectif de lire cet article qui  fournira des indications sur les modifications de comportement.
Cet article concerne le couple...
 Bonne lecture et surtout mettez en application.

Vous aimez tout, ou presque chez lui ou elle, ses petits travers vous amusent, 
vraiment vous l'adorez !

 MAIS,
 sa dépendance amoureuse commence à être lourde.
Vous vous sentez impuissant(e) à remplir les vides, les manques de l'autre !
Le/la quitter n'est pas l'ordre du jour. 
Alors que pouvez-vous mettre en place pour pérenniser cette relation sur un autre mode ?

"L'amour rend idiot" partait-il ?
Du style :"je ne sais plus qui je suis" ou " sans lui, elle je n'existe pas" etc...
Émotions classiques dans les premiers temps d'une rencontre.

Tout se complique quand vous rencontrez un(e) partenaire vivant dans cet état permanent de manque.
 Je parle ici, de l'amour  "étouffant, captateur, vampirisant"
Vous donnez, montrez des preuves de vos sentiments..toujours en dessous de ce qu'attend le ou la partenaire.
Épuisant !

Vous l'aimez, mais cette relation devient un enfer dans lequel à force de compromis avec vous-même pour ne pas blesser cette femme ou cet homme vous en arrivez à douter de votre existence et de la relation.

Si votre partenaire peut se remettre en question en prenant conscience de sa souffrance et de la votre, le couple sera sauvé.

Pourquoi ce ou cette partenaire est-il (elle) si sensible à votre regard ?

Rapide explication :
  Dans le sentiment amoureux, le (la) dépendant(e) recherche la fusion permanente, avec l'autre, il (elle) bouillonnera de l'intérieur, vos émotions colorent les siennes.
 Son "Moi" se liquéfiant au rythme des attentions que vous aurez ou pas !
Il, elle vibre au moindre signe de "désamour", interprète tout à l'envers, dominé(e) par la frustration.
Elle, il oscille entre joie et tristesse selon vos actions et réactions etc...etc...

 Cet amour là transforme votre vie un enfer d'insatisfactions.
Rien ne va, ne suffit jamais à satisfaire l'autre.
Comment réagir, lui faire comprendre votre sincérité ? Et le peut-on ?

OUI, si l'autre accepte le changement !

Ces amoureux (ses) là se rencontrent, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie parfois !
  Et comme l'exprime ce personnage..."c'est pas juste"
  Mais comment vivre avec ces personnalités là...
Entre les demandes récurrentes d'attention, la suspicion au moindre propos, vous frôlez la crise de nerf !
Et, oui, il y a des individus ainsi fichus, mal fichus, bigrement "étouffants" qui ne savent aimer que sur le mode souffrance et doute...


Important :
Pour résister à un dépendant affectif comprenez que c'est en le, la mettant face à sa peur que vous l'aiderez à se guérir.

18 conseils pour ne pas sombrer, soutenir l'autre et sauver votre relation !



  1. Ne pas rassurer sans cesse, après tout l'autre est adulte, ce n'est pas à vous de porter à bout de bras sa peur
  2. Rien ne le (la) sécurisera vraiment, à part lui, elle même
  3. Ne pas culpabiliser, vous n'êtes pas parfait (e)
  4. Ne pas succomber à son côté "victime"  larmoyante et/ou boudeuse !
  5. Vous avez le droit de dire "NON" tu m'en demandes trop !
  6. Prenez du temps pour vous, rien que pour vous, sachez vous rendre indisponible.
  7. Sachez ou apprenez à poser des limites aux désirs et demandes de "preuves" du style : "tu m'aimes, t'es sûr(e)"
  8. "T'es fâché(e) contre moi, tu m'en veux"...etc...etc...ne tomber pas dans le panneau 

    9. Particularité
    *Vous l'aimez comme un père, une mère ? Ce rôle là vous plait ? Assumez !
     *La dépendance de l'autre vous nourrie, vous donne de l'importance ? 
    *Vous êtes aussi névrosé (e) que ce partenaire, c'est parfait et complémentaire.  
    *Vous pouvez vivre très heureux ainsi 
     Non, je ne plaisante pas. Le manque de l'un comble le manque de l'autre, vous trouvez un équilibre

        10.Si, les 2 rôles ci-dessus vous déplaisent,  vous désirez une relation "adulte" 
    11. Modifiez  les codes de la relation en refusant cette manipulation affective dans laquelle vous enferme l'autre
    12.Faites lui comprendre: "aimez oui" "jouer le sauveur, non"
    13. Aimer, c'est aussi prendre en compte les besoins, désirs de l'autre, les vôtre par exemple, il, elle doit comprendre cela.
    14. Autre cas de figure, il ou elle fait "Tout pour vous faire plaisir" ..manipulation assez inconsciente, difficile de vous opposer aux demandes sans culpabiliser. Résistez !
     15 . Dites haut et fort "  STOP, je t'aime, je t'adore, mais tu me POMPES" !Le combat, le défi, vous serez 2 à le relever.
     Vous pour ne pas faillir 
    Partir ou céder sera souvent votre dilemme.
    L'autre qui "couine", pleure ou hurle, manipule, passant de l'amoureux(se) éploré(e) à "pourquoi me fais-tu ça" pour ne pas se modifier, soutenez-le ou la.
    Bon courage .



     Besoin d'un suivi, d'un soutien,
    Une psy en ligne Téléphone ou Skype
    http://www.attitude-coach.com/p/me-contacter.html
    ou
    Conseil par mail : Question/réponse



    Vous habitez dans le Golfe de St Tropez, je reçois à mon cabinet sur rendez-vous.
    www.psychotherapie-laurence-rigody.fr



    Pensez à lire :
    9 conseils pour se libérer de la dépendance affective.
    La dépendance affective c'est quoi et pourquoi
    Vivre sans l'autre, quand la dépendance tue l'amour
    Blessure d'enfance, violence verbale ou physique
    La dépendance "déguisée" amour et manipulation

    Lire également les articles sur l'angoisse, le stress...
    Si vous avez quelques difficultés à vous affirmer face à la dépendance du partenaire
    cet article vous aidera 

    Vous aimez cet article, partagez-le sur vos réseaux sociaux


    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    Merci de ne pas employer de propos racistes, orduriers, ni le style sms ou texto. Merci également de vérifier l'orthographe ! Les commentaires sont modérés (contrôlés), ils n'apparaissent pas de suite.Les commentaires doivent décrire une expérience de vie, votre comportement, vos ressentis pouvant servir aux lecteurs et lectrices de ce blog.

    Pas de publicité personnelle ! Merci de me contacter via mail si vous désirez une parution